A propos

Mon fils a connu des difficultés scolaires du CM1 à la seconde. Il a été diagnostiqué dyslexique. Le parcours du combattant a commencé. J’ai lu beaucoup d’ouvrages sur la psychopédagogie positive, sur la gestion mentale pour pouvoir l’accompagner. J’ai suivi des ateliers et je me suis formée. Il n’a jamais redoublé et a obtenu son BAC ES avec mention Bien. Depuis il est en deuxième année d’Economie et Finance dans l’université anglaise Royal Holloway of London. Je crois que chaque enfant peut réussir et être heureux lors de sa scolarité.

J’ai fait des études de littérature moderne (Master 1) pour devenir professeur de français. Finalement j’ai décidé de poursuivre en Master 2 dans la communication. J’ai travaillé dans ce domaine pendant 10 ans. J’ai souhaité avoir plus de temps pour mes enfants et travailler à mi temps. Je me suis reconvertie dans la gestion administrative dans plusieurs start-ups. Cet univers m’a amené aux resources humaines.

Il ya quelques années, ma fille finissant son master II de droit option ressources humaines, et devant bientôt quitter la maison, j’ai décidé de passer une certification à la Fabrique à Bonheurs pour devenir praticienne en psychopédagogie. Je souhaite faire partager à d’autres enfants tout ce que j’ai appris pendant ces années d’accompagnement de mon fils.

J’ai complété cette formation par une autre en orientation intégrative auprès de Catherine Malaussena. Je reste persuadée qu’un enfant se motive quand il a un but et l’orientation lui permet de le trouver.

Lors de ma formation, j’ai découvert un outil formidable : l’arbre de vie. Je me suis formée auprès de Dina Scherrer qui l’a développé en France. L’arbre de vie permet de dépasser les blocages et l’échec scolaire en capitalisant sur les forces et les qualités.

Je sais combien il est difficile d’être confronté à l’échec scolaire. Je sais combien cela occupe nos pensées. J’ai été inquiète, parfois découragée souvent je me suis sentie très seule. Mais je sais que c’est possible de dépasser les mauvaises notes, la mauvaise estime de soi et de trouver sa place dans le système scolaire et même de faire des études supérieures.

Je réalise des bilans personnalisés pouvant être transmis à la CPAM ou à la MDPH pour obtenir une prise en charge ou une participation aux séances. Ce bilan sert de base aux séances à venir pour comprendre comment améliorer les apprentissages.

 

 

 

Le temps des devoirs peut être zen